cest_03.jpg
Yoga mit Banjo klein.jpg

BENEDICTE BÜTLER

Après l'école supérieure de Commerce de Bern, Benedicte débute une deuxième formation au conservatoire de Bienne et obtient également le diplôme en 1994 de formatrice en rythmique/d'enseignante rythmique. En parallèle à ses études Bénédicte intervient dans différentes productions comme musicienne (pianiste et accordéoniste), comme actrice et danseuse.

En 1994 avec leur première pièce "BUTTERFLY" la collaboration professionnelle avec Clemens Lüthard est lancée.

En 1995 à l'école nationale du cirque de Moscou, elle se forme à l'acrobatisme, l'équilibrisme, à la corde et au jonglage.

Il s'en suit la création de plusieurs pièces, qui ont toutes été représentées en tournées sous le chapiteau en Suisse mais également à l'étranger dans des théatres, écoles et festivals.

2000 - 2004 Bénédicte travaille à Fribourg comme pédagogue de cirque et régisseur dans l'école de cirque Toamème.

Depuis 1999 Bénédicte danse sur la corde et maintient l'équilibre entre ses rôles d'Artiste, Mère, Maîtresse d'intérieure et Pédagogue de cirque. 

Pour compenser elle approfondit le Yoga et obtient en en 2012 le diplôme de professeur de Yoga (lyengar Yoga Suisse).

A partir de 2005 déménagement et installation d'un quartier d'hiver avec salle d'entraînement et de cours à Pres-vers-Noréaz, FR. 

Cirque-en-ciel, une école du cirque se crée.

Bénédicte s'engage comme directrice artistique, pédagogue du cirque et professeur de Yoga au sein de l'école du cirque.

 
Oeuf ! Contorsion Alberto klein.jpg
lacro_05.jpg
Seil 1 Cabinet klein.jpg

CLEMENS LÜTHARD

Après l'éducation scolaire primaire et secondaire à l'école Rudolf Steiner, Clemens se forme comme pantomime auprès de E.G. Böttger, Mime Berne et obtient en 1991 le diplôme d'enseignant de pantomime élémentaire. Dans les années qui suivent il travaille comme acteur et pantomime auprès de différents régisseurs entre autre auprès de de Paul Gerber, Atelier du Geste, Peter Arens et Andres Allessandro Marchetti.

Avec deux représentations en solo il se produit en tournée dans toute la Suisse. L'Allemagne et l'Italie.

En tant que professeur de pantomime, il enseigne pendant plusieurs années et mets en scène plusieurs morceaux. 

Après un stage à l'école nationale du cirque de Moscou, le clown Kuno surgit qui se développe depuis dans chaque pièce. 

Musique live et d'autres éléments de l'art du cirque comme l'acrobatie, le jonglage, l'équilibrisme à la corde et à l'échelle sont les moyens qu'il utilise pour créer ses morceaux et numéros.

2000 - 2004 Direction artistique du cirque d'enfant "Toamême" et des "cirque de Poche" (en salle d'entraînement et de représentation)

Il travaille comme pédagogue de cirque et régisseur auprès des enfants, adolescents et adultes de l'école du cirque.

En 2003 se trouve pour la première fois le "Circus Charmey" la fête internationale du cirque. Clemens y est un co-initiant et le directeur artistique.

A partir de 2005 déménagement et réalisation d'un quartier d'hiver avec salles de répétitions et de cours à Près-vers-Noréaz, FR. En ce lieu prend naissance également l'école de cirque "Cirque-en-ciel".

En 2014 sous le nom de Cirque'en Prez un festival est nait faisant du Cirque d'hiver un lieu où des spectacles sont représentés toute l'année. 

En 1993 Clemens Lüthard crée avec son One-Man - Show TEATRO KUNO l'actuel théâtre cirque KUNO.

En 1994 il commence à travailler en collaboration avec Bénédicte Büttler dans le morceau "Butterfly". Dans les années suivantes il concoit les pièces du théâtre cirque KUNO et les réalise avec différents acteurs et actrices.

En 1995 Clemens et Bénédicte retournent ensemble à l'école du cirque de Moscou et y poursuivent leur formation à l'acrobatie en partenariat, à l'équilibrisme, à la corde, au jonglage et au chant.  

Il s'en suit plusieurs morceaux.

Clemens fait aussi souvent la régie et joue dans les productions d'autres Troupes.

 
Bild1.jpg

JOSEPH GREMAUD

À 14 ans Joseph découvre les différentes disciplines de cirque sous la tutelle de Clemens Lüthard à Cirque-en-Ciel. Il commence par pratiquer le jonglage de contact et se tourne plus tard vers les portés acrobatiques qu’il pratiquera pendant 8 ans. En 2017, il décide de s’inscrire à une formation professionnel à Tilburg, à l’Académie du cirque et de l’art de la performance où il perfectionne ses capacités acrobatiques. Il commence avec les portés acrobatiques durant 2 ans, changera ensuite pour quelques mois pour le mat chinois et finira par obtenir son bachelor en cirque avec le jonglage comme discipline principale.

En 2021, Joseph est titulaire d’une formation en informatique, c’est pourquoi il décide de s’intéresser à l’usage de la technologie dans le cirque. Il conduit actuellement une recherche où il spatialise le son afin de créer une nouvelle forme de spectacle vivant.

Il adore enseigner les arts du cirque et décide en août 2021 de revenir à Cirque-en-Ciel pour donner des cours de cirque.  

 
Bild5.jpg
Trombociped 2 Cabinet klein.jpg

BERNARD SCHWENTER

Dès l’âge de sept ans, Bernard suit des cours de guitare et à 14 ans il fera une tournée comme magicien avec le cirque Robinson. A 15 ans il désire maîtriser le piano aussi bien qu’Erroll Garner, but qu’il n’atteindra cependant jamais.

Après la maturité suivront quelques semestres en mathématiques à l’université de Lausanne, ainsi que de nombreuses soirées passées derrière la batterie des clubs de jazz lémaniques. En 1976, il abandonne les maths, s’inscrit au Conservatoire de Fribourg et passera les examens nécessaires pour y devenir professeur de guitare classique. Depuis 1987, il enseigne également à l’école Normale de Fribourg, devenue entre-temps la HEP. En parallèle, il mène une carrière de banjoïste jazz qui l’amène à se produire dans de nombreux pays.

Bernard a écrit la musique et joue dans plusieurs spectacles.

Bernard est un des rares banjo-solo européens; il se produit régulièrement comme soliste ou « Special Guest » avec de nombreuses formations lors de festivals de jazz en Europe et aux USA et il est régulièrement l’invité de rencontres internationales de banjo en tant que concertiste et animateur de stages.

 
Yvon 3.jpeg
Yvon 2.jpeg

YVON FRAGNIÈRE

Yvon découvre et apprend seul les bases du diabolo et du monocycle à un très jeune âge. De 2004 à 2014, Yvon s'entraîne dans différentes écoles de cirque comme Fun’en’Bulle, Arabas Circus et Cirque-en-Ciel où il a une longue histoire. Il choisit la jonglerie et l'acrobatie comme disciplines principales, le crachage de feu est venue un peu plus tard.

 

En 2015 a commencé une sorte de pause de deux ans avec le cirque. Blague sur lui, il finit sergent. Durant ces deux années, il a eu l'occasion de se produire pour différents festivals.

 

Fin 2017 Yvon retourne à l'école de cirque Cirque-en-Ciel mais comme professeur cette fois. En plus d'enseigner, il a eu l'occasion de travailler comme technicien pour le Kunos Circus Theater. Il tente sa première audition pour se joindre à une école de cirque professionnelle mais n’y est pas entré. En 2018, il choisit de poursuivre son rêve de cirque en suivant de nouvelles leçons au Zarti’Cirque de Ste-Croix. Fin décembre, il joue pour le cabaret d'hiver du Kunos Circus Theater.

 

Depuis 2019 Yvon déménage à Berlin pour étudier à Die Etage. Là, il travaille sur le Jonglage, qui reste sa principale discipline. Sa deuxième discipline est le mains à mains comme voltigeur. Avec son partenaire, ils travaillent également sur ce qu'ils appellent l’Acro-Jonglage. Au cours de son étude, il a fait Stage manager pour Die etage Werkstatt et Rigging man pour The graduation show 2020.

 
 
 
 
Arlette-29 (1).jpg

ARLETTE DELLERS

L'amour de la musique, Arlette l'a découvre en tant que fillette de 6 ans et enclenche par la suite 13 ans d'enseignement de Harpe. A l'âge de 15 ans elle est sélectionnée pour jouer dans une grande comédie musicale FAME à Bâle à la suite de laquelle elle décide de faire carrière dans la danse. La maturité dans la poche elle suit une année de formation préparatoire de danse scénique ZTTS et poursuit les 3,5 années de formation suivantes de l'École technique supérieure de danse contemporaine et urbaine, qu'elle termina en fin d'anée 2020 avec un Bachelor des Arts de Danse. 

Arlette fait partie des productions de danse contemporaine et depuis 2020 membre du Merge Dance Collective.

En 2015 Arlette crée la compagnie de danse FLUX crew et en est une des deux co-directrices. 

DSC_3903.jpeg

PIA RINGEL

Pia a étudié sept semestres à l'École technique supérieure de danse scénique contemporaine et urbaine et a obtenu en janvier 2021 son Bachelor des Arts en danse urbaine et contemporaine. Pia travaille dans divers projets en tant que danseuse, chorégraphe et animatrice de danse. En 2015, elle a cofondé la compagnie de danse FLUX crew et agit depuis en tant que co-directrice artistique. Depuis 2020, Pia travaille en tant qu'animatrice de danse dans le programme de danse éducative de la compagnie MIR. 

Image.jpeg

LOUIS LÜTHARD

Depuis sa petite enfance, Louis est beaucoup dans le mouvement étant inspiré par ses deux parents artistes de cirque. Depuis l'âge de 4 ans, il se produit sur scène avec sa famille lors de spectacles de cirque. 

A 12 ans il découvre la danse grâce au Breaking et s'intéresse dès lors à d'autres danses du streetsyle.

En 2019 pour faire de la danse son métier, Il commence à l'école Tanzwerk101 de Zürich le Bachelor danse scénique urbaine et contemporaine.

Louis participe à des Battles et à diverses performances.

Il fait partie de Colour Jam et depuis 2020 membre de FLUX crew.

IMG_5764.jpg
IMG_6190.jpeg

VICTOR GOYETTE

À l'age de 15 ans, Victor commence à aller à l’école « Cirque-en-Ciel » où il est tout de suite passionné par les portées en duo, la discipline qui le suivra pendant 6 ans.

En 2018, une fois le BAC en poche, il décide de passer les auditions d’entrée de l’académie ACaPA au Pays-bas dans le but d’en apprendre plus non seulement sur le cirque mais aussi sur le théâtre, la danse, le clown, etc. Ayant été accepté, Victor décide de partir vivre son rêve à Tilburg. En 2019 après une période de doute, il décidera de se séparer de sa voltigeuse et commencera le mât chinois sans pour autant abandonner les portées acrobatiques, un premier tournant dans sa vie artistique. En fin 2018 il rencontra Nastassja Coucke avec laquelle il décidera en fin 2019 de commencer à travailler sur un projet en duo en utilisant les équilibres, les portée et le mât chinois.